Chaponost

À la suite du Chapitre de 2010 et à la demande des Pères des Missions Africaines, en vue d’une collaboration, une communauté de trois Soeurs s’installe à Chaponost, aux Cartières, pour aider les Pères dans l’accueil de cette maison.Quelques amis fidèles de Saint-Didier viennent aider à l’aménagement de la petite maison des Cartières.

Le 20 septembre 2010 Soeur Clara Fronik, Soeur Brigitte Assouma et Soeur Krystyna Walada passent leur première nuit aux Cartières.

 

Les Cartières sont une propriété de la SMA depuis 1952. Au départ, c’est un petit séminaire, qui devient en 1968 centre d’animation missionnaire et procure. Avec un partenariat entre la SMA et la Fraternité Laïque Missionnaire, les Cartières sont depuis 1994 une maison d’accueil. Après rénovation : lieux d’accueil, chambres d’hébergement, plus trois appartements (un pour la communauté des Pères et deux appartements pour des familles de la FLM), un nouveau souffle anime la maison.

 

 

Aujourd’hui la communauté d’accueil se compose de trois Pères, quatre Soeurs, et deux jeunes couples avec de petits enfants. Ensemble, ils essayent de vivre dans un esprit fraternel la mission de la maison. La maison est gérée par « l’Association des Cartières».

 

Au départ il est demandé aux Soeurs de collaborer avec les Pères et les Laïcs dans le fonctionnement de la maison : accueil des groupes, service des repas, et de multiples petits services. Elles découvrent leur mission au fur et à mesure. Soeur Clara est chargée de gérer les demandes et les inscriptions des groupes. Chaque Soeur assure une journée de permanence par semaine avec une autre personne. Il s’agit de répondre au téléphone, d’accueillir les groupes qui arrivent ce jour-là, de chauffer les repas etc. Plusieurs fois par an, une permanence est à assurer le week-end. Au fil des années la communauté des Soeurs se renouvellera.

 

Une fois par semaine toute la communauté d’accueil se réunit pour faire un bilan de la semaine et voir le programme de la semaine suivante. Plusieurs fois par an, elle se réunit pour vivre un temps fort de prière, et de préparation de certains événements, Pâques aux Cartières, Journée d’Amitié. De temps en temps un repas pris en commun chez les uns et les autres contribue à favoriser une vie fraternelle.

Tout au long de l’année une grande variété de groupes se succède ; par exemple les aumôneries de collèges et lycées, les scouts et guides qui ont la possibilité de camper dans le parc, la Dcc, des groupes de formation chrétienne ou avec des projets humanitaires, ou encore différentes associations qui organisent des cycles de formation humaine.

 

D’autres groupes de confessions religieuses tels que les scouts musulmans de France ou d’autres demandent à être accueillis. C’est la mission universelle ! Quelquefois ils demandent l’intervention d’un Père, d’une Soeur ou d’un Laïc de la maison, une présentation de la maison ce qui est le plus fréquent ou bien sur la Mission, ou d’autres thèmes.

Pour les Soeurs, c’est une grande richesse de rencontrer ces personnes qui consacrent du temps aux enfants, aux jeunes, aux adultes. Beaucoup de groupes sont en lien avec l’Église. C’est le visage d’une Église vivante qui se révèle aux Cartières.

 

Une activité « Classes Découvertes », centrée sur l’Afrique et visant les écoles primaires et les collèges, est proposée. Cela comprend plusieurs ateliers animés par des intervenants spécialisés. Les ateliers proposés sont : danse africaine, percussion, arts plastiques, goûts et saveurs, vie quotidienne, contes africains, jeux extérieurs.