Notre mission

L’ADORATION :

La prière devant l’Eucharistie nous introduit toujours plus profondément dans le mystère du Cœur du Christ, où Dieu nous manifeste son Amour et nous invite à participer à son œuvre de salut dans le monde entier (Constitutions n°85).

Nous ne pouvons pas vivre notre vie religieuse au service de la Mission sans une réelle union à Dieu dans la prière (Constitution n°79).

L’Adoration Eucharistique est le pilier de notre vie (Droit Propre).

LA VIE COMMUNAUTAIRE :

Une vie de famille où se partage joies et peines, une vie fraternelle vécue en communauté faite de simplicité, d’accueil et de disponibilité.

Notre amour du Christ et de nos frères doit ainsi être vécu au sein de la Communauté qui est appelée à le rayonner (Constitution n°62).

Chacune de nous est à part entière membre de l’Institut, reconnue, et aimée, chacune avec ses richesses, ses faiblesses (Droit Propre).

Si vous avez de l’amour les uns pour les autres, tous reconnaitront que vous êtes mes disciples (J 13, 35).

LA PREMIERE  EVANGELISATION

L’annonce de l’Evangile, de préférence, dans les milieux où le Christ n’est pas encore connu.

En son Fils Jésus Christ envoyé aux hommes, Dieu accomplit son oeuvre de salut. Au jour de la Pentecôte, Jésus fait don de l’Esprit  à ses disciples et les envoie dans le monde annoncer la bonne nouvelle du salut (Constitution n°101). 

Nous percevons et entendons les appels des différentes Eglise locales dans lesquelles nous sommes insérées, et avec lesquelles nous voulons collaborer.

Notre spiritualité :

Notre spiritualité du Sacré-Cœur nous invite à contempler les œuvres de Dieu, à entrer chaque jour davantage dans l’Amour du Père révélé en Jésus Christ dans une attitude d’adoration et à y puiser l’énergie spirituelle qui nous fait vivre et anime notre mission (Actes du Chapitre 2010 p.1).

L’esprit des Missionnaires Catéchistes du Sacré-Coeur, c’est l’esprit même de l’Évangile :

« Avant tout, cherchez le Royaume de Dieu, et tout le reste vous sera donné en plus. » (Mt 6, 33)

Chaque Soeur doit vivre dans un esprit de charité, un esprit d’humilité, et acquérir une vie intérieure profonde puisée dans l’Eucharistie.

La charité : c’est le fondement de l’Évangile, car l’amour est le plus grand commandement de Jésus. Rappelons-nous que l’Évangile était l’unique livre de méditation d’Alice.
Dans sa correspondance, Alice ne cessait de répéter aux premières Petites Servantes : « La charité… la charité entre elles ! Que la charité règne toujours dans la Société… ». C’était son premier souci et elle demandait que l’on prie pour que « toutes les Petites Servantes aient bien dans leur coeur la charité. »

 

Nos activités :

Nous percevons et entendons les appels de la population et des Eglises locales dans lesquelles nous sommes insérées et avec lesquelles nous voulons collaborer pour l’annonce de l’Evangile. Cela se traduit par toute forme de  travail répondant aux besoins de milieu et selon nos possibilités : la catéchèse, formation des catéchistes, la promotion féminine, l’animation rurale, les visite à domicile, les contacts personnels, les soins aux malades, les écoles, …

Partout où nous sommes nous avons à cœur de témoigner par notre vie, du souffle missionnaire qui nous habite et nous pousse à la rencontre de l’autre (Actes du Chapitre 2010).